laos, le pays des millions de sourires Index du Forum
  laos, le pays des millions de sourires Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

présentation du pays

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     laos, le pays des millions de sourires Index du Forum -> DECOUVRIR LE PAYS -> Présentation du pays
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Pat
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 17 Jan 2010
Messages: 3 247
Localisation: pas du tout la ou je voudrais

MessagePosté le: Dim 17 Jan - 15:35 (2010)    Sujet du message: présentation du pays Répondre en citant

Pays de 236 800 km2 et d’un peu moins de 5 millions d’habitants, le Laos, avec une densité de 21 habitants par km2 est l’un des États les moins peuplés de l’Asie du Sud-Est. Étiré sur 1 000 km du nord au sud, entre les 14e et 23e degrés de latitude nord, le Laos s’inscrit dans la partie subtropicale et tropicale du Sud-Est asiatique. Adossé à l’ouest à la grande artère du Mékong et ancré à l’est à la cordillère annamitique, le Laos ne s’inscrit que partiellement dans des limites naturelles. Pays enclavé et très peu peuplé, ce pays a été de tout temps et reste aujourd’hui une terre convoitée par ses deux grands voisins, le Vietnam à l’est, 230 habitants au km2 et la Thaïlande à l’ouest, 120 habitants au km2. Cette situation de désert jouxtant une terre surpeuplée et de pays pauvre voisin d’un pays riche et avancé tant sur le plan économique que dans le domaine social n’est pas sans risques d’autant plus que l’histoire, ancienne et récente, n’a cessé de créer des causes de conflits en générant chaque fois de nouveaux contentieux. Le Laos partage également ses frontières avec la Chine et le Myanmar au nord-ouest et avec le Cambodge au sud.3 Terre convoitée, le Laos est également une sorte d’État tampon qui tient son existence de la volonté de ses puissants voisins de maintenir un no man’s land empêchant toute confrontation directe. Mais si les pressions venues de l’Est furent parfois extrêmement vives, notamment dans la seconde moitié du xviiie siècle lorsque la dynastie annamitique de Hué a procédé à l’annexion de Xieng Khouang en lui donnant le nom de Tranh Ninh, la menace venait surtout de ses deux grands voisins turbulents et puissants de l’Ouest, la Birmanie et surtout le Siam. Sans revenir sur la longue histoire de cette région, donnons simplement quelques repères qui aideront à mieux saisir la situation actuelle.
4 Si l’histoire de la péninsule indochinoise, traversée du nord au sud par quatre longs fleuves descendus du Tibet – le Song Koï ou Fleuve Rouge, le Mékong, la Salouen et l’Irrawaddy – commence avec la migration de peuples venus de Chine méridionale à partir du viiie siècle, ce n’est qu’au xive siècle qu’un puissant royaume « le Royaume du million d’éléphants » se constituera à l’emplacement du Laos actuel. Ce royaume de Lane Xang, fondé en 1353 par le prince Lao Fa Ngoum, connut un âge d’or vers 1650 mais s’effondra au milieu du xviiie siècle sous la pression des Annamites, des Birmans et surtout des Siamois. Le conflit entre la Birmanie et le Siam donna un répit au Laos mais ne suffit pas à retourner la situation, et vers 1780, les quatre « principautés » du Lane Xang, Louang Prabang, Vieng Chan future Vientiane, Champassak et Xieng Khouang furent soumises les unes après les autres, pillées et surtout dépeuplées. Car plutôt que d’occuper et de conquérir le territoire, les Birmans, comme les Siamois, déportaient les populations sur des terres à coloniser. En 1826, date à laquelle la France commence à s’intéresser à l’Indochine, les armées siamoises prenant prétexte de la rébellion de Chao Anou ravagent ce qui restait du Lane Xang, rasent Vieng Chan et déportent massivement les populations. Aujourd’hui près de 80 % des Lao vivent en Thaïlande, ce qui explique la condescendance mêlée d’arrogance avec laquelle ce pays considère son voisin laotien, d’autant plus que la Thaïlande est le seul pays du Sud-Est asiatique à n’avoir jamais été colonisé.
5 Au tout début du xxe siècle, le Laos exsangue passe sous protectorat français. Si les quarante années de la Pax franca permirent de réunifier le pays, la Seconde Guerre mondiale, l’intervention japonaise et la volonté de reprise en main de la France allaient faire du Laos un des protagonistes des « guerres d’Indochine ». Allié au Viet-Minh, le Pathet Lao contribua à la chute de Dien Bien Phu en 1954. En 1965, les États-Unis essayèrent d’écraser les bases militaires communistes du Nord-Laos, centrées autour des points d’appui de Phongsali et Sam Neua sous un tapis de bombes. La paix ne fut rétablie qu’en 1975 après la chute de Saïgon. Le 2 décembre 1975, la monarchie fut abolie et la République démocratique populaire lao fut proclamée. De cette époque douloureuse, on retiendra quatre conséquences :-la transformation du statut des Vietnamiens, passés de celui d’alliés dans un juste combat à celui d’hôtes encombrants ;-la fuite vers l’étranger de tous les Laotiens qui ne souhaitaient pas l’arrivée au pouvoir des communistes ;-la persistance de zones de résistance dans le Nord montagneux où se sont regroupés les opposants au régime actuel et notamment les Hmong ;-l’importance des mouvements migratoires, d’abord libres puis encadrés, qui affecteront tout le pays.

6 Dans le cadre d’une politique volontariste, visant à limiter les cultures sur brûlis, le gouvernement a attribué aux migrants des terres dans le but de fixer les populations notamment les Lao Soung montagnards qui pratiquent le haï. Une diversité des terroirs et un choix raisonné des productions devraient assurer une récolte suffisante et empêcher l’épuisement des sols en cultures pluviales. L’exemple du district de Muang Fuang proche de Vientiane illustre cette expérience et permet de tirer les premières conclusions (Svengsuksa Bouakhaykhone, 2003).




Pays essentiellement rural et sous-industrialisé, le Laos souffre d’abord de la pauvreté de ses infrastructures. L’ancienne route coloniale n° 13, rebaptisée Nationale 13, court du Sud au Nord de Paksé à Louang-Prabang par Vientiane. Excellente route au tracé difficile pour toute la partie située au nord de Vang Vieng, cet axe routier est l’axe obligé par lequel doit transiter l’ensemble des échanges entre le Sud et le Nord du pays car le Mékong, magnifique voie de pénétration vers la Chine, coupé par de nombreux rapides n’est pas la grande artère fluviale qu’il pourrait être. À partir de l’embranchement de Phou Khoun, la Nationale 7, qui file vers l’est du pays et le Vietnam, a été élargie et reprofilée avec l’aide de la coopération chinoise. Route de crête qu’on pourrait qualifier de panoramique, cette route a conservé quelques bornes à tête rouge, héritage de la colonisation. Aujourd’hui, elle désenclave le vaste plateau du Xieng Khouang et conduit à la Plaine des Jarres qui tire son nom de ces curieux vestiges d’une ancienne civilisation. Des liaisons transversales médiocres ne favorisent pas les échanges avec les pays voisins mais le pont de l’Amitié qui enjambe le Mékong, à quelques kilomètres en aval de Vientiane constitue une ouverture exceptionnelle vers la Thaïlande. Dès lors, on comprend parfaitement que le Laos soit ce conservatoire de coutumes et de traditions. La guerre a déplacé les populations mais les populations ont transporté avec elles leurs modes de vie (Goudineau et al., 1997). Aujourd’hui encore, la cueillette et la chasse couvrent une grande partie des besoins élémentaires des Laotiens.


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 17 Jan - 15:35 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Pat
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 17 Jan 2010
Messages: 3 247
Localisation: pas du tout la ou je voudrais

MessagePosté le: Dim 17 Jan - 15:38 (2010)    Sujet du message: présentation du pays Répondre en citant

Distribution électrique - climatisation - chauffage

Distribution électrique : surtout dans la capitale.
L'usage d'un groupe électrogène n'est pas nécessaire.
Climatisation dans les locaux de travail et dans les habitations : elle est courante dans les locaux de travail ainsi que dans les habitations. Elle est surtout disponible chez les personnes aisées.
Le chauffage n'est pas nécessaire.sauf dans le nord quand même!
Téléphone

Les relations téléphoniques : elles fonctionnent correctement en ville surtout à Vientiane, mais seulement d'un poste fixe à un autre poste fixe. Elles ne sont pas fonctionnelles dans le pays.
Les appels vers la France : sans problème notamment à partir de Vientiane.
Téléphone cellulaire : il existe d'aileurs 2 systèmes par abonnement ou à cartes prépayées. Toutefois attention, le réseau est complètement saturé à partir de 16 heures.
Système d'évacuation des eaux usées

Réseau de tout à l'égout : seulement dans certains quartiers de Vientiane et pas en province.
Facteurs environnementaux pouvant avoir des répercussions sur la santé

Principaux allergènes : poussières, pollens, kapok, manguiers, moisissures, poils de chiens et chats en toutes saisons, et accentués en saison sèche.
Phénomènes météorologiques pouvant être nocifs pour la santé : chaleur, mousson, changements rapides de température, pollution par la fumée, humidité.
Risques de pollution pouvant avoir des répercussions médicales : pollutions par les gaz d'échappement des véhicules usagés, non entretenus (camions, cars, motocyclettes, tuk-tuk) due à un trafic très dense le matin et le soir. Mais également pollution dégagée par la fumée des ordures ménagères brulées dans chaque jardin ou devant chaque maison le week-end ; tout est brulé, y compris les bouteilles et les sacs en plastique.
Etat sanitaire de la population locale

Tuberculose : oui dans tout le pays, et elle est très fréquente.
Des cas de lèpre : oui, en zones rurales.
Toxicomanies : opium dans les provinces du nord, colle, héroïne (inhalée), amphétamines : l'usage d'amphétamines est un problème majeur à Vientiane. Pas de drogues IV au Laos.


Alimentation
Etat sanitaire concernant :

L'hygiène des marchés : mauvaise.
L'hygiène des restaurants : non. Se méfier du "laap", plat national à base de viande (porc ou poulet) ou de poisson marinés à l'origine de gnathostomoses ou de taeniasis.
L'hygiène des boutiques : mauvaise.
L'hygiène des produits manufacturés localement est mauvaise.
Variété de l'approvisionnement : bonne.
Régularité de l'approvisionnement : bonne.
Viande

Conditions d'abattage et de conservation de la viande : mauvaise.
Poissons

Poissons ou crustacés à l'origine d'une pathologie spécifique : mollusques et poissons d'eau douce contenant des parasites (Opisthorchiase) qui sont à l'origine de distomatoses (hépatiques, intestinales et pulmonaires), et de méningites à éosinophiles s'ils sont consommés crus ou insuffisament cuits.
Eau

Il est déconseillé de boire l'eau du robinet.
Distribution d'eau : elle est régulière dans la capitale.
L'usage des citernes d'immeuble n'est pas répandu.
Utilisation de moyens de désinfection individuels : il s'agit de filtrage, d'ébullition, d'hydrochlonazone.
Disponibilité sur place des moyens de désinfection : c'est le cas pour l'hydrochlonazone. Les filtres eux doivent être achetés en Thaïlande.
Marques d'eau en bouteille d'origine locale : Laos Drinking water traitée aux UV (Loma Water). L'eau minérale gazeuse est mise en bouteille par la société des Bières et Glaces LAO.
Contrôle sanitaire : oui pour Evian et l'eau en bouteille de Thaïlande.
Eaux importées, marques : EVIAN (France), MINERE (Thaïlande), NESTLE.
On trouve également des boissons non alcoolisées : sodas, eaux gazeuses, jus de fruits fabriqués dans la région, lait.
Ces boissons sont bactériologiquement contrôlées.
Alcool

La consommation d'alcool n'est pas interdite.
Alimentation des nourrissons

Lait pour les nourrissons : oui, marque : Nestlé... en poudre, condensé.
L'accès aux aliments pour enfants (petits pots, ...) est facile.
Marques : Nestlé, Gerber fabriqués en Thaïlande.


Vie pratique - Loisirs
Loisirs spécifiques - Jours fériés

Jour(s) de repos hebdomadaire(s) : le samedi après-midi et le dimanche.
Fêtes fixes : 1er janvier, 1er mai, 2 décembre (fête nationale).
Fêtes mobiles : nouvel an lao (Pimaï) en avril, courses de pirogues en octobre, fête du That Luang en novembre.
Sports et loisirs proposés aux résidents étrangers : activités sportives comme tennis, Squash, vélo tout terrain, natation, danse ; Clubs de sport avec piscine et salles de musculation (dans les grands hôtels, club australien, Association Vientiane Accueil ). Mais également des activités culturelles au Centre Culturel et Linguistique : médiathèque, vidéothèque, séances de cinéma, concerts, conférences et à l'Association Vientiane Accueil.
Risques particuliers : non.
Automobile

Caractéristiques des routes : moyennes, surtout en dehors de la capitale. Les pistes sont peu praticables à l'intérieur du pays en saison des pluies.
Discipline des conducteurs : aucune. Les règles de conduite internationale semblent inconnues des conducteurs lao. Les routes sont très dangeureuses, surtout la nuit avec de nombreux véhicules et obstacles non éclairés, piétons et animaux (buffles) sur les routes. Le permis officiel existe, mais de nombreux laotiens roulent sans permis ni assurance.
Etat moyen des voitures de location : moyen.
Organisation des secours routiers : inexistante.
Excursions

Précaution(s) à prendre : se méfier de l'eau, des moustiques, des serpents, de la chaleur, etc...
Sécurité en ville, hors de la ville : pas de problème en ville. En ce qui concerne l'extérieur de la ville, le poste recommande dans ces conseils aux voyageurs, d'éviter d'utiliser la route n° 13 reliant Vang Vien à Luang Prabang, en raison d'attaques armées récentes contre des bus.
Régions à éviter : il est déconseillé de se rendre dans certaines régions frontalières : Xiengkhouang, zone spéciale de Xaibonsoun, régions frontalières de la Birmanie (triangle d'or).
Conseil(s) particulier(s) : lors des excursions, éviter les déplacements en bus sur des routes éloignées ou peu fréquentées, privilégier les déplacements à au moins deux véhicules.
Baignades (Mer, lacs, rivières)

Risques spécifiques : nombreuses noyades dans le Mekong ou d'autres rivières en particulier lors des sports nautiques (rafting). Il est déconseillé d'utiliser les speed-boats (nombreux accidents).
Il n'y a pas de requins.(évidement y'a pas la mer!)
On ne signale pas de poissons ni de coquillages venimeux.
Piscines

Contrôle des piscines: à Vientiane, les piscines du club australien et des grands hôtels sont bien entretenues (Lao Plazza, Settha Palace, club de sport Sengdara). Recommandation générale concernant les piscines : les dispositifs de sécurité destinés à prévenir les risques de noyades chez les jeunes enfants sont le plus souvent inexistants : une vigilance de tous les instants est recommandée aux parents.
Animaux venimeux - Plantes vénéneuses

Serpents, espèces : nombreuses espèces venimeuses comme les trimeresurus, vipère de Russel, agkistrodon, azemiops, naja (cobra), calliophis, bungarus.
On trouve aussi des scorpions et des araignées.
Sérums antivenimeux : oui, POLYVALENT SNAKE ANTIVENOM (Clinique australienne). On les fait venir de Thaïlande ou d'Australie.


Principaux risques sanitaires dans le pays
Paludisme

Le paludisme est présent dans le pays.
Zones impaludées : TOUT LE PAYS, excepté Vientiane, mais principalement les régions basses (rizières), montagneuses entre 400 et 1.000 m et les régions forestières.
Pourcentage de FALCIPARUM : 95 %.
Lorsqu'on se rend dans un pays où le paludisme existe, il est indispensable de consulter un médecin avant de partir, afin de connaître les modalités de prévention les mieux adaptées.
La prophylaxie pour les voyageurs et les expatriés : elle est nécessaire toute l'année.
Moustiquaires et produits d'imprégnation : on en trouve facilement dans le pays.
Tableau des médicaments antimalariques disponibles dans le pays
Molécule Disponibilité Nom commercial en France Nom commercial dans le pays
amodiaquine non flavoquine
derives de l'artemether non (quelques réseaux cependant) paluther artesunate
chloroquine oui nivaquine chloroquine
doxycycline oui vibramycine doxycycline
halofantrine non halfan
mefloquine oui lariam mefloquine
proguanil non paludrine
proguanil-chloroquine non savarine
quinine oui quinine quinine
sulfadoxine-pyrimethamine oui fansidar fansidar
atovaquone-proguanil non malarone

Des résistances scientifiquement prouvées à la Chloroquine ont été signalées.
Elles sont de l'ordre de 40 %.
Niveau de résistance selon classification française : zone 3.
Rage

La rage animale existe dans ce pays.
Ils sont fréquents.
Les animaux qui sont les plus souvent touchés sont les chiens... (mais tous les mammifères peuvent transmettre la rage par morsure, griffure ou léchage).
On trouve facilement sur place des vaccins à usage humain.
Ils sont disponibles à la Clinique australienne de Vientiane, au Centre antirabique de Vientiane et dans services de santé provinciaux.
Ces vaccins ne sont pas d'origine locale.
Des vaccins importés sont disponibles.
Ils proviennent d'Aventis, Thaïlande et sont de type Cellule VERO ou diploïdes.
Centre de traitement antirabique : hôpital Mahosot.
Téléphone : 00 [856] 21.40.18/24
Sida

Aucun test de dépistage sérologique de l'infection par le VIH n'est exigé à l'entrée du pays.
Le dépistage du VIH chez les donneurs de sang n'est pas fait systématiquement.
Car aucune information est fiable.
Estimation des séropositifs : aucune estimation disponible.
Don de sang : mixte : rémunéré et dons.
Utilisation de matériel à usage unique : le matériel à usage unique (seringue, etc.) est correctement utilisé à Vientiane et dans les grandes villes de province.
On trouve des préservatifs fiables sur place.
Marques PSI ou Number One, mais il y a un blocage culturel.
Les infections sexuellement transmissibles sont fréquentes.
Autres risques sanitaires prédominants

Particularité des pays : Epidémie de grippe aviaire en 2004 sans cas humains documentés. Toutefois, tout cas suspect doit être signalé à l'hôpital Mahosot au service des maladies infectieuses - Tél. 00 [856] (21) 21.40.24. Pas de cas de SRAS au Laos lors de l'épidémie de 2003. Néanmoins, si cas de SRAS, la prise en charge des éventuels cas sera faite à l'Hôpital de l'Amitié : Quelques chambres dans un bâtiment isolé servant actuellement aux « hospitalisations privées seraient réservées aux cas de SRAS. Du matériel de réanimation respiratoire serait transféré des services de chirurgie vers cette « unit » en cas de nécessité. Mais aucune réelle mesure n'a été prise au Laos à ce jour.


Infections à transmission sexuelle et/ou sanguine
Hépatite B :

présente.
Endémique, 15 %.
Hépatite C :

présente.
Autres IST (Infections Sexuellement Transmissibles) :

présentes.


Infections transmises par des insectes
Filarioses

Lymphatique : absente
Leishmanioses :

absente.
Arboviroses

L'encéphalite japonaise est présente dans le pays.
Vaccin sur place : oui.
Type de vaccin et localisation : on le trouve à la Clinique australienne.
Des syndromes Dengue et/ou Dengue-like ont été signalés.
Commentaires : on remarque surtout des épidémies saisonnières (octobre-novembre), il y a également de nombreuses formes hémorragiques.


Infections liées au péril fécal (hygiène alimentaire)
Parasitoses intestinales

Amibiase : présente.
, assez fréquente.
Ascaridose : présente.
, très fréquente.
Lambliase : présente.
, très fréquente.
Ankylostomose : présente.
, assez fréquente.
Anguillulose : présente.
, très fréquente.
Infections bactériennes

Choléra : présent
, épidémique.
Typhoïde : présente.
, fréquente en fin de saison des pluies.
Autres infections intestinales : rotavirus en ville. Intoxications alimentaires diverses.

Infections virales

Hépatites A : présente
, hyperendémique.
Hépatites E : présente


Autres infections endémiques ou à caractère épidémique
Bilharzioses :

présente.
Lacs et rivières contaminés : Mékong, au sud de Savannakhet ; chutes du Mekong et île de Khong.
Les lacs et rivières non contaminés de façon certaine : Mékong, en amont de Savannakhet.
Forme(s) de la maladie : la maladie peut être présente sous forme intestinale detype Shistosoma mekongi et japonicum.
Le parasite responsable de la Bilharziose est présent dans les étendues d'eau douce, stagnante ou à faible courant : il est déconseillé de s'y baigner.
Diphtérie :

présente.
Mais rare.
Méningites à méningocoques :

présentes.
Non sérotypées.
Tétanos :

présent.
Nombreux cas dans les campagnes, présence également de tétanos néonatal.
Fièvres hémorragiques

Aucun cas de virose Ebola n'a été rapporté.
Autres fièvres hémorragiques : Rickettsioses, mélioidose, leptospirose, pian, mycoses profondes et mycétomes, trichinose, douves (dont opistorchiase et clonorchiase), gnathostomose, hantaan virose (rongeurs en ville +++).
Poliomyélite :

éliminée.
Hydatidose :

présente.
Rare.


La médecine au quotidien
Commentaires généraux

Il existe des médecins exerçant en clientèle privée.
Combien ? : Il s'agit de la majorité des médecins, ils exerçent le soir après leur travail à l'hôpital.
Clientèle privée à l'hôpital et/ou en cabinet : il n'y a pas de médecin hospitalier avec clientèle privée à l'hôpital. Cependant, il y en a qui exerçent en cabinet.
Proportion approximative de médecins parlant français : 30 % (promotions diplômées avant 1975 et certains jeunes).
Lieu d'études des médecins en général : à Vientiane, spécialités en France, en Russie, dans les pays de l'Est, au Viêtnam, à Cuba, en Australie, en Thaïlande.
Nombre de médecin français : 6 à Vientiane.
Lieu d'exercice : à Vientiane.
Statut : O.N.G., organisations internationales. Mais un seul a une activité libérale (Cabinet médical de l'Ambassade de France).
Un simple appel téléphonique au consulat vous permettra d'obtenir les coordonnées des médecins habituellement consultés par les français. Vous aurez ainsi les coordonnées les plus actuelles, les plus justes et les plus précises.
Tableau des médecins

Médecins habituellement consultés
Discipline
Nom Prénom
Adresse du cabinet
Téléphone Pays de Formation Nationalité
Langues parlées Fonction hospitalière Autres remarques
GENERALISTE
Dr. BOUACHANH
Hôpital Mahosot
Laotien - laotien, français Chef du service de médecine interne
GENERALISTE
Dr. Josseline DULAC
Cabinet médical Ambassade de France à Vientiane Française - français, anglais
PEDIATRE
Dr. DOUANGDAO
Rue Sisangone
Tél. 41.41.52 ou portable (20) 53.11.23 laotien - français, anglais, laotien Chef de Service de pédiatrie à Mahosot consultation privée de 17h à 20h
CHIRURGIEN (Orthopédiste)
Dr. VANLIEM BOUARAVONG
Hôpital de l'Amitié
Tél. 71.00.03 - 41.36.63 ; Domicile : 31.49.19 ; Mobile : 020.550.40.16 laotien - français, anglais, laotien et russe ?Deputy Doirector?
CARDIOLOGUES
Dr. PANY et Dr. VANCHU
Hôpital Mahosot
Tél. 21.40.20 laotiens - français, laotien
GYNECOLOGUE
Dr. Ananh SAKPASEUT
Hôpital Mahosot
Tél. 21.51.72 - 21.40.24 laotienne - laotien, français Chef de service la majorité des françaises consultent à Udon Thani ou Bangkok
OPHTALMOLOGISTE
Dr. Mone GRECK
Tél. 020.550.25.41
Hôpital Mahosot
Tél. 61.20.00 - 21.40.24 Diplôme interuniversitaire à l'Université de Nice Franco-laotienne - laotien, français, anglais
PSYCHIATRE
Inexistant au Laos
Bangkok


Les dentistes

Délai des rendez-vous : rapide.
Il n'est pas possible de se faire des prothèses dentaires.

Il n'existe pas de traitement orthodontique.
Liste des Dentistes
Nom - Prénom Adresse du cabinet Nationalité Téléphone Langues parlées
Dr. Khamhoung PHOMMAVONGSA 169 rue Sakariné Kaognoth (privé) de 18 h à 21 h laotienne 21.45.02 lao, français, anglais, allemand
Clinique Internationale Quai Fangnun laotienne


Les pharmacies

Accessibilité des médicaments et moyens de s'en procurer : oui, si non on peut s'en procurer à la Clinique australienne ou par envoi de France.
Aucune difficulté à la douane en cas d'envoi de France.
Des seringues à usage unique sont disponibles.
Elles sont disponibles à la Pharmacie Kham Sa Ath, à la clinique australienne et au cabinet médical de l'Ambassade de France.

Liste des pharmacies
Nom Adresse Téléphone Langues parlées
PHARMALAO Rue Heng Boun BP 5382 21.52.90 lao, français, anglais
PHARMACIE KHAM SA ATH Marché du Matin 51 rue Nong Bone 21.29.40 lao, français, anglais

Laboratoires d'analyse

Tableau des laboratoires
Nom HOPITAL MAHOSOT CLINIQUE AUSTRALIENNE (chère et sur demande) HÔPITAL SETTATHIRATH
Adresse rue Mahosot Quartier du Patuxaï
Téléphone 21.40.18/24 710.901 -710.006 35.11.56/9
Télécopie 21.40.20 710.005 35.11.60
Quels sont les équipements de base en machines automatisées hématologie et biochimie courantes hématologie et biochimie. Les sérologies sont envoyées à Bangkok Hématologie et biochimie courantes
Est-il en mesure de pratiquer les examens les plus courants (hemogramme complet avec numération des plaquettes, glycémie, urée, etc) oui oui oui
Est-il en mesure de pratiquer la bactériologie hémocultures (identification des entérobactéries pathogènes) oui oui, mais pas d'hémocultures oui, mais pas d'hémocultures
Fiabilité des résultats Médiocre, mais excellente pour la bactériologie et la parasitologie bonne bonne
Fait-il un contrôle de qualité quotidien et systématique non oui non



La médecine d'urgence
Attitudes en cas d'urgence:

Appeler le médecin de l'ambassade : appeler le médecin libéral exerçant au Cabinet médical de l'Ambassade de France ou le garde de sécurité de l'Ambassade (de service 24H sur 24).
Appeler une ambulance : non, elles sont souvent indisponibles.
Appeler la gendarmerie : non.
Appeler la police : non.
Appeler le consulat : oui. Eventuellement le médecin de la Clinique Australienne (la clinique australienne n'est normalement ouverte qu'aux australiens) - Tél. 31.23.43 (domicile nuit) et 41.36.03 (clinique).
Sécurité et secours en cas d'accident de la route:

Possibilité de secours en ville : à Vientiane : le service d'urgences traumatologiques du CTOU ou l'Hôpital de l'Amitié - Tél. 41.33.06. Appeler le Médecin de l'Ambassade de France et prévenir le Consulat.
Possibiité de secours hors ville : prévenir le Consulat, communiquer le numéro de la famille et celui de la société d'assurance et d'assistance. Téléphoner au numéro mentionné sur la carte que doit avoir sur lui tout expatrié, résidant ou français de passage adhérant à une assurance - assistance.
Structures locales les mieux adaptées à recevoir les urgences.

Tableau des structures locales
Services spécialisés Etablissement préférentiel Médecin, chirurgien ou anesthésiste-Réanimateur Adresse Téléphone
Traumatologie Hôpital de l'Amitié Dr. VANLIEM BOUARAVONG 41.33.06
Cardiologie Hôpital Mahosot Dr. VAN CHU 21.56.19
Pédiatrie Hôpital Mahosot Dr. DOUANG DAO
Gynéco-obstétrique Hôpital Mahosot Dr. ANANH SAKPASEUT 21.51.72

Neurochirurgie d'urgence : Centre de Traumatologie.
Il n'existe pas de centre de brûlés aux normes européennes.
Evacuations sanitaires

Ambulances longue distance : à Vientiane, elles sont souvent indisponibles. Ce sont généralement les ambulances de l'Hôpital de l'Amitié et de la Clinique australienne.
Des hélicoptères ou avions sanitaires sont disponibles sur place.
Ce sont des avions sanitaire provenant de Bangkok. Le médecin doit demander l'accord de la compagnie d'assurance, puis alerter les compagnies d'assistance à Bangkok (SOS International ou Medical Wings).
Un médecin peut accompagner le patient.
Il est soit envoyé par la société d'assurance, soit sur place. Médecin de l'Ambassade en cas d'évacuation depuis le cabinet médical de l'Ambassade.
Matériel à la disposition du médecin : son propre matériel.
Procédure à suivre : contacter un médecin, l'assurance assistance rapatriement et le Consulat.
Structures sanitaires de bon niveau pouvant prendre en charge une urgence médico-chirurgicale dont le cas dépasserait les moyens locaux :
en THAILANDE (UDONTHANI et BANGKOK).
Coordonnées : 1/AEK Clinic 555, Phosri Muong Road - UDONTHANI. Demander le Dr. ARAM (parle anglais) - Tél. 00 [66] 42 34.25.55, Fax : 00 [66] 42.34.10.33. 2/ BANGKOK GENERAL HOSPITAL 2, Soi Soonvijai 7 New Petchburi Road - BANGKOK 10320 (recommandé pour la cardiologie). Demander le Dr. SINGH, chef de l'unité internationale (parle anglais) - Tél : 00 [66] 0.2310.3102. 3/ BANGKOK NURSING HOME. Demander le Dr. REKHA - Tél. 00 [66] 2 632.05.50. 4/ SAMITIVEJ HOSPITAL, 133 Sukumvit Road Bangkok - Tél. 00 [66] 2 381.68.07 (recommandé pour la gynécologie). 5/ BUMRUNGRAD HOSPITAL, 33 Sukumvit Wattana, Bangkok (toutes spécialités), Dr. Vatana SUPROMAJAKR, chirurgien - Tél. : 00 [66] 2.667.10.00.
Moyens les plus commodes pour s'y rendre : par la route via le pont de l'Amitié fermé de 22h00 à 6h00, ouverture possible en cas d'évacuation sanitaire ; par avion ou hélicoptère vers Bangkok en cas d'urgence.
Moyen(s) disponible(s) : ambulance, voiture personnelle, avion.
Procédure à suivre : prévenir le Consulat, le médecin, l'assurance-rapatriement et l' hôpital d'accueil.
Liaisons régulières vers la France : pas directement, passage obligé par Bangkok, mais liaisons quotidiennes entre Vientiane et Bangkok (3 avions par jour). A partir d'Udon : 3 avions par jour .


http://www.unfpa.org/exbrd/2006/secondsession/dpfpa-lao-4_fre.pdf


Revenir en haut
Pat
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 17 Jan 2010
Messages: 3 247
Localisation: pas du tout la ou je voudrais

MessagePosté le: Lun 8 Fév - 18:27 (2010)    Sujet du message: présentation du pays Répondre en citant


Localisation : Asie du Sud-Est, au nord de la Thaïlande et à l’ouest du Vietnam
Surface : 236 800 km2
Capitale : Vientiane

Décalage horaire : +5 heures en été, +6 heures en hiver par rapport à la France

Population : 6,68 millions en juillet 2008 (5,6 millions en 2004)
Langue officielle : lao (laotien)
Groupe ethnique majoritaire : lao (55%) (recensement 2005)
Religion majoritaire : bouddhisme (67%) (recensement 2005)
Mousson tropicale
Saison des pluies : Mai à Novembre

Saison sèche : Décembre à Avril
Gouvernement
État communiste dirigé par un parti unique, le parti populaire révolutionnaire lao (PRPL)

Président : Lt Gén. CHOUMMALI Saignason (depuis 8 juin 2006)


Economie
Le gouvernement du Laos encourage le développement des entreprises privées depuis 1986.
Taux de croissance : 7,5% (estimation 2007)
Répartition des travailleurs par secteurs : agriculture 80%, industrie et services 20% (estimation 2005)
Produits de l'agriculture : patates douces légumes, mais, café, sucre de canne, tabac, coton, thé, cacahuètes, riz, buffles, cochons, élevage de bétail et de volaille
Produits de l'industrie : cuivre, or, étain, mines de gypse, bois, production d'électricité, construction, vêtements, tourisme, ciment
Croissance de la production industrielle : 12% (estimation 2007)
Devise : le kip - Taux de change : 9,658 kip /US dollar (2007)



Communications
Téléphone : le service publique est pauvre actuellement mais en phase d'amélioration. L'usage du téléphone cellulaire est en forte croissance (25% de souscripteurs au téléphone cellulaire). Le code international du pays est 856
Radio : AM 7 stations, FM 14 stations, ondes courtes 2 stations (2006)
Chaînes de télévisions : 7
Internautes : 100,000 (2007)



Transports
Aéroports : 42 (2007)
Routes : total 29,811 km dont 4,010 km pavés
Voies maritimes : 4,600 km


Revenir en haut
Pat
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 17 Jan 2010
Messages: 3 247
Localisation: pas du tout la ou je voudrais

MessagePosté le: Sam 28 Aoû - 11:24 (2010)    Sujet du message: présentation du pays Répondre en citant

Le Laos en bref
La République démocratique du Laos est situé dans le centre de l'Indochine, partagent des frontières avec la Chine au nord (416 km), le Myanmar au Nord-Ouest (236 km), la Thaïlande a l’ouest (1.835 km) le Cambodge au sud (492 km) et avec le Vietnam a l’est (1957 km).
Avec une superficie totale de 236.800 kilomètres carrés, environ 70% des terrains du Laos est montagneux, atteignant une altitude maximale de 2.820 mètres dans la province de Xieng Khouang. Les paysages du nord du Laos et les régions adjacentes au Vietnam, en particulier, sont dominés par des montagnes rudes.
Le Mékong est la principale caractéristique géographique de l’ouest et forme une frontière naturelle avec la Thaïlande. Dans le Sud, le Mékong atteint une largeur de 20 kilomètres, créyant de milliers petite îles.
 
Situation
La République démocratique du Laos est situé au coeur de la péninsule indochinoise en Asie du Sud. Il se trouve entre la latitude 14 à 23 degrés de latitude nord et 100 à 108 degrés Est. Il s’etend sur 1.700 km du nord au sud. Le Laos est le seul pays d’Asie du Sud sans accès direct à la mer.
Laos comprend un total de 236.800 kilomètres carrés avec un relief caractérisé par trois régions distinctes - les montagnes, les plateaux et les plaines. Les montagnes et les plateaux constituent les trois quarts de la superficie totale.
Les hautes montagnes qui sélèvent jusqu’à une hauteur moyenne de 1.500 mètres dominent la région du Nord.
Les trois plus hautes montagnes du pays sont tous situés dans le Plateau Phou Ane dans la province de Xieng Khouang. Le Phou Bia atteint 2.820 mètres, le Phou Xao atteind 2.690 mètres et le Phou Xamxum atteind 2.620 mètres.
Le Luang Phou (Cordillère annamitique) s’étend du Sud-Est sur le plateau Phouane jusqu’à la frontière cambodgienne, les autres sont le plateau de Nakai dans la province de Khammouane et le Plateau Bolaven dans le sud du Laos, qui est a plus de 1.000 mètres d’altitude.
 
La région des plaines sont répartis le long du Mékong. La plaine de Vientiane, la plus importante, est située sur le cours inférieur de la rivière Nam Ngum. La plaine de Savannakhet est situé sur le cours inférieur de la rivière et Sebangfai Sebanghieng rivière, tandis que la plaine Champasack sur le fleuve Mékong s’étire à la frontières avec la thaïlande et le Cambodge. Dotée d’un sol riche et fertile, ces plaines représentent un quart de la superficie totale connu comme les greniers du pays.
 
La République démocratique populaire du laos est sillonné de multitude de rivières et de ruisseaux. Le plus important est le fleuve Mékong, qui coule à 1.898 km du Nord au Sud, à 919 kilomètres de la rivière qui forme la majeure partie de la frontière avec la Thaïlande. On estime que quelque 60% de toute l’eau entrant dans le  Mékong est originaire du Laos. Ces rivières et ruisseaux  fournissent un grand potentiel de développement de l’hydroélectricité, avec 51% du potentiel énergétique dans le bassin inférieur du Mékong contenues dans le Laos.
 
Heure
L’heure au Laos est de +7 sur Greenwich (GMT +7)
 
Climat
La plupart de l’année, il fait chaud et humide. Le Laos bénéficie d’un climat tropical avec deux saisons distinctes. La saison des pluies du mois de mai jusqu’à la fin Septembre.
La saison sèche de Octobre à Avril. La température moyenne annuelle est d’environ 28 degrés Celsius, pour atteindre un maximum de 38 degrés Celsius en avril et mai.
 
A Vientiane la température minimale est de 19 degrés Celsius en Janvier. Dans les régions montagneuses, les température baisse à 14-15 degrés Celsius durant les mois, et durant les nuits froides, ont peut facilement atteindre le point de congélation. La moyenne des précipitations est plus élevée dans le sud du Laos, où les montagnes annamites recevoir plus de 3.000 mm. chaque année. En précipitations  moyenne a Vientiane est d’environ 1500-2000 mm., Et dans les provinces du Nord seulement 1000-1500 mm
 
Quand visiter 
- Le meilleur moment pour visiter le Laos se situe entre Novembre et Avril.
- La saison chaude de Mars à Mai est très sec et certaines croisières fluviales ne sont pas possibles.
 
Flore et faune
Le Laos possede un des paysages les plus naturel et les plus intactes en Asie du Sud. Environ la moitié de ses forêts se composent de forêts primaires, en particulier la forêt tropicale. Contrairement à la végétation qui pousse en Europe et aux États-Unis, la forêt tropicale est composé de trois couches de végétation. La couche supérieure dispose d’arbres de haute envergure appelé diptérocarpacées. La couche intermédiaire se compose de feuillus comme le teck. En dessous, ont peut trouver des petits arbres, de l’herbe  bambou.
 
En plus de sa végétation fascinante, le Laos est le royaume de divers animaux. comme le léopards, la mangouste de Java, les antilopes ainsi que des espèces rares comme le gibbons, des ours malais
 
Dans le sud du Laos, près de l‘île de Khong, des dauphins habitent le fleuve Mékong. Bien que de nombreuses espèces de la faune sont timides et rarement appercues, les spectateurs seront généralement en mesure de repérer les dauphins au printemps lorsque le niveau de l’eau du Mékong est le plus bas.
 
Histoire
Des outils de pierre découverts dans les provinces de Houaphan et de  Luang Prabang provinces attestent de la présence de l’;homme préhistorique il ya 40.000 ans. L’ agriculteur semble apparaître au cours du 4ème millénaires. Comme élément de preuve qui a été trouvée par des archéologues. jarres funéraires et d’autres types de sépultures ont révélé une société complexe dans lequel les objets en bronze sont apparus autour de 1500 avant JC et des outils en fer étaient connus depuis 700 avant JC.
 
La période proto-historique est caractérisé par le contact avec les civilisations chinoise et indienne. Entre le quatrième et le huitième siècle, les communautés le long du Mékong commencé à se former en cantons, appelé Muang. Cette évolution a abouti à la formation du Lane Xang (million d’éléphants) Royaume en 1353 par le roi Fa Ngum et qui établi Xieng Thong (maintenant connu sous le nom de Luang Prabang) comme capitale du royaume Lane Xang.
 
Le Royaume a également été élargi par les successeurs du roi Fa Ngum, l’un des plus notables étant le roi Setthathirath qui a régné de 1.548 à 1,571. Il déplaça la capitale a Vientiane et construit le That Luang Stupa, un sanctuaire vénéré, et un temple ou nous pouvons découvrir  le Bouddha d’émeraude.
 
Au 17e siècle, sous le règne du roi Souliyavongsa, le Lane Xang U est l’époque la plus illustre. Le pays a établi les premiers contacts avec les Européens. En 1641, un marchand néerlandais de la Compagnie des Indes, Geritt Van Wuysthoff, et plus tard, le missionnaire italien Leria de Marini, a visité le Royaume du Lane Xang et décrit Vientiane et décrit comme la ville la plus magnifique de Asie du Sud.
 
.Cet âge d’or a été suivi par des luttes pour le trône, qui a conduit à l’éclatement du Lane Xang en trois royaumes: Vientiane, Luang Prabang et Champasack. Toutes ces guerres civiles affaibli le royaume, créant ainsi des opportunités pour de nouveaux agresseurs étrangers d’envahir.le pays.
 
L’échec par le roi siamois Anouvong abouti à la quasi-destruction de Vientiane. Les Siamois ont pris le Bouddha d’émeraude et l’ont mis à Bangkok, où il demeure aujourd’hui.
 
Le Laos a été placé sous l’administration française en 1893. Pour récupérer ses droits et saa souveraineté, le peuple laotien a commencé à se battre contre le régime français. Sous la direction du Parti communiste de l’Indochine (fondée en 1930), la lutte pour l’autodétermination et pour l’indépendance gagne en importance. Enfin, la longue période de bouleversements politiques et militaires ont culminé avec la Conférence internationale et l’Accord de Genève sur l’Indochine. En 1954 les indépendances du Laos, le Vietnam et le Cambodge ont été reconnus.
 
La situation est aggravée au cours de la guerre du Vietnam, même si les accord de Genève de 1962 avait reconnu la neutralité du Laos et interdit la présence de tout le personnel militaire étranger. En bombardant la portion de la piste Ho Chi Minh à travers le Laos, les forces américaines ont largué plus de bombes sur le Laos qu’ils ne le faisaient dans le monde entier au cours de la Seconde Guerre mondiale.
 
Le Laos reste le pays le plus bombardé de l’histoire. Ce fut particulièrement le cas dans la province du Houaphan et les provinces de Xieng Khouang, où des équipes internationales sont encore occupés à déblayer le terrain des munitions non explosées (UXO) et des personnes continuent à souffrir de l’héritage de la guerre.
 
En 1975, sous la direction du Parti Lao peuples révolutionnaires, la victoire a été obtenue. Après que le peuple Lao prit le pouvoir sans effusion de sang dans une prise en charge de l’établissement de la République démocratique populaire le 2 Décembre . Cela a été l’aboutissement d’une lutte victorieuse pour la libération nationale et le rétablissement de l’indépendance.
 
À l’heure actuelle le peuple multiethnique du laos fait des efforts pour développer le pays en conformité avec la nouvelle politique du Parti et du gouvernement afin de conduire le pays à des progrès et de prospérité.
 
La population
Population: 6,2 millions
Densité: 23 habitants / km ².
 La population se compose de 49 groupes ethniques, linguistiques dans 4 principaux.
 
Familles
1. La famille Lao-Tai comprend 08 groupes ethniques: Lao, Phouthai, Tai, Lue, Gnouane, Young, Saek et Thai Neua.
2. La famiille Mon-Khmer comprend 32 groupes ethniques: Khamu, Pray, Singmou, Khom, Thene, Idou, Enchère, Lamed, Samtao, Katang, Makong, essayer, Trieng, Ta-oi, Yeh, Brao, Harak, Katou, Oi, Krieng, Yrou, Souai, Gnaheune, Lavy, Kabkae, le khmer, Toum, Ngouane, Meuang et Kri.
3. La famille tibéto-birman comprend 07 groupes ethniques: Akha, Singsali, Lahou, Sila, Hayi, Lolo et Hor.
4.  La famille Hmong-Loumien comprend 02 tribus principales: Hmong et Loumien (Yao).
Ces personnes multi-ethniques sont dispersés à travers le pays ayant chacun ses propres traditions, culture et  langue.
 
Langue
La langue officielle est le Lao. Autres langues utilisées sont le français, l’anglais. Le Chinois, le thaïlandais et le vietnamiens.
 
Religion
Le bouddhisme est apparu au Laos au cours de la huitième siècle après JC, comme l’a montré à la fois l’image de Bouddha et l’inscription sur la pierre trouvée à Ban Talat près de Vientiane, aujourd’hui exposée au Musée Pra Keo Hor. Après la fondation du royaume unifié de Lane Xang, le roi Fa Ngum (14ème siècle) a déclaré le bouddhisme comme religion d’Etat et a exhorté le peuple à renoncer à l’animisme ou d’autres croyances, comme le culte des esprits. Sa politique vise à développer la culture lao fondée sur une foi commune: le bouddhisme Theravada.
Aujourd’hui, le bouddhisme est la religion professée par environ 90% de la population. Le bouddhisme est une caractéristique inhérente de la vie quotidienne et jette une forte influence sur la société laotienne. La femme peut  donner chaque matin l’aumône aux moines, gagner le mérite de réduire le nombre de leurs renaissances. Il est prévu que chaque homme Laotien deviendra un moine pendant un court de temps dans sa vie.
Traditionnellement, les hommes passent trois mois au cours de la saison des pluies dans un Wat (temple bouddhiste).
Aujourd’hui, cependant, la plupart des hommes réduisent leur séjour pour rester une ou deux semaines.
Visiter et entrer dans un temples
Lorsque vous visitez un temple (Wat), vous devez être habillé décemment et enlever vos chaussures avant d’entrer dans les édifices religieux. Évitez de porter des chemises à manches courtes. Soyez respectueux devant les objets dans les pagodes.
 
Lorsque vous entrez dans une pagode ou une maison privée, il est de coutume d’enlever ses chaussures. Dans les maisons traditionnelles, on est assis sur des sièges bas ou des coussins sur le sol. Les hommes sont habituellement assis les jambes croisées ou repliées d’un côté, les femmes préfèrent uniquement celui-ci. En entrant, les gens pourront être servis des fruits ou du thé. Ces gestes d’hospitalité ne doit pas être refusée
 
La tête est considérée comme la partie la plus sacrée du corps et la plante des pieds le moins, il ne faut pas toucher la tête d’une personne, ni les pieds, En outre, les hommes et les femmes font rarement de l’affection en public. Il est également interdit pour une femme de toucher un moine bouddhiste.
 
La nourriture Laotienne est à basé de poisson, de viande de buffle, de porc, de volaille et en particulier les herbes. Toujours fraîchement préparés et ne peuvent  pas etre conservés. La nourriture laotienne est très riche en légumes et est souvent dorés à l’huile de noix de coco.
 
Le riz est l’aliment de base de la nourriture laotienne. Le Lap est un plat traditionnel. Il se compose de viande hachée accompagnée de citronnelle, d’oignons et d’épices et mélangé avec une sauce de poisson et de riz grillé. Lap signifie bonheur et chance. Le riz gluant est toujours servi avec de la sauce chaude, de poisson ou de crevettes épicées. La cuisine laotienne utilise non seulement les légumes cultivés, mais souvent de fruits ou de légumes sauvages cueillies dans les forêts. La nourriture laotienne a une saveur unique et certains plats peuvent être épicés.
 
Les Vêtements durant la saison chaude, (Janvier à avril),  vêtements légers en coton et lin, lunettes de soleil et un chapeau toute l’année. Crème solaire et répulsif contre les moustiques est également recommandé. De Novembre à Décembre, la saison froide, apporter des vêtements chauds tels que des chandails et des vestes pour le matin et le soir, et encore plus si vous visitez les régions montagneuses du Nord. De Mai à Octobre, pendant la saison des pluies, il est préférable d’avoir des vêtements imperméables. Il est préférable de porter des chaussures faciles à enlever ou des sandales lors de la visite des temples.
 
Électricité
Le courant électrique: 220 volts.
 
Monnaie
Le Kip est la monnaie officielle de la République démocratique populaire du Laos
Les billets circulation sont: 500; 1000; 2.000, 5.000, 10.000, 20.000 et 50.000 Kip.
Les monnaies à utiliser pour échanger de l’argent sont les suivantes: US Dollars, Euros et le Baht thaïlandais. Vous pouvez échanger votre monnaie à la banque, de l’aéroport, ou dans un bureau de change.
 
Cartes de crédit
Les Visa, Master Card et American Express sont les cartes les plus fréquentées et.sont acceptées dans les pluparts des banques dans les grandes villes (telles que Vientiane et Luang Prabang), et dans les grands hôtels, restaurants et boutiques de souvenirs.
 
Les Laotiens sont francs, ouvers et amicales, et ils possèdent un sens très développé de la courtoisie et du respect. Toute personne qui adhère à cela recevra un accueil chaleureux.
 
La forme généralement acceptée de salutation chez les Laotiens est le NOP. Ilest effectué en plaçant les paumes en  position de prière au niveau de la poitrine, sans toucher le corps. Néanmoins, les mains ne doivent pas être maintenus au-dessus du niveau du nez. Le NOP est accompagnée d’une légère inclination pour montrer du respect aux personnes de statut plus élevé et d’âge. Il est aussi utilisé comme une expression de remerciment, de regret ou pour dire au revoir.
Les pieds forment la partie inférieure du corps (autant spirituellement que physiquement). Il ne faut jamais indiquer ou toucher une autre personne ou un objet avec le pied.
 
Photographie
Les films peuvent être trouvés dans les magasins dans les grandes villes, même si vous avez besoin d’un service de téléchargement numérique pour votre appareil photo numérique, il est également disponible.
 
Achats
La soie et le tissue de coton, les objets en bois (sculptures, figurines à découper), de la poterie et des instruments traditionnels font partie de la riche tapisserie de l’artisanat du Laos.


Khoaviet travel.


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 10:37 (2016)    Sujet du message: présentation du pays

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     laos, le pays des millions de sourires Index du Forum -> DECOUVRIR LE PAYS -> Présentation du pays Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer son forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
darkages Template © larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com