laos, le pays des millions de sourires Index du Forum
  laos, le pays des millions de sourires Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Une histoire de pirogue

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     laos, le pays des millions de sourires Index du Forum -> DECOUVRIR LE PAYS -> Culture et traditions
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Pat
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 17 Jan 2010
Messages: 3 247
Localisation: pas du tout la ou je voudrais

MessagePosté le: Mar 14 Sep - 06:21 (2010)    Sujet du message: Une histoire de pirogue Répondre en citant





A l'occasion de l'approche des fêtes des pirogues, Le Rénovateur publie un article relatant une histoire véhiculée par cette fête, dans laquelle s'entremêlent légende et tradition. L'origine de la course des pirogues remonte à plusieurs milliers d'années. La vie quotidienne des Lao était essentiellement régie par le fleuve Mékong et ses nombreux affluents, fournissant le poisson et servant de voies de communication fréquemment employées par les populations riveraines qui se d éplaçaient en bateaux. De nos jours, les courses de pirogues (fêtes des pirogues) sont surtout organisées pendant la saison des pluies, lorsque les cours d'eau ont atteint leur plus haut niveau et que la saison du repiquage du riz est terminée. Elles ont lieu généralement dans les villages riverains du grand fleuve ou de ses affluents, mais l'événement a pris tellement d'ampleur et remporté un tel succès au cours des siècles que les villages situés à l'intérieur des terres organisent aussi leurs courses de pirogues, sur les étangs, les canaux et autres plans d'eau à leur disposition. Cette pratique a pour but d'entretenir les liens de solidarité entre les villageois et de pérenniser la tradition. Entre autres d'être un divertissement festif, la fête annuelle des pirogues est devenue aujourd'hui une compétition sportive que l'on prépare longtemps à l'avance. Les pirogues de tailles différentes peuvent embarquer un équipage de plusieurs dizaines de rameurs. Des équipages féminins participent également aux compétions.



La Légende de Kampha-Phinoy, a pour berceau les plaines du Laos : 

Il était une fois, dans le pays lao appelé Savathi, un orphelin adopté par une vieille femme. Cette grand-mère de substitution appela l'enfant Kampha, qui signifie orphelin. Ils vivaient dans une extrême pauvreté et l'enfant était obligé de mendier auprès des plus riches habitants de la région pour subvenir à leurs besoins. Plus il grandissait, plus il éprouvait de honte à demander la charité, alors il réfléchit au moyen de changer cette situation et trouva une idée. L'idée était simple, il s'agissait de fabriquer des pièges pour animaux, mais pour cela, il lui fallait de la corde. Malheureusement ni lui, ni sa grand-mère n'avaient les moyens d'acheter ce matériel. C'est alors, que la vielle femme se proposa d'arracher ses poils pubiens pour tisser la corde indispensable à la fabrication des pièges. Le dieu du paradis, entendant l'affaire, voulu épargner cette humiliation à la vielle femme et dépêcha sur terre un de ses anges auprès de Kampha, qui était en fait la réincarnation futur du Bouddha, pour lui offrir des lacets de chanvre magiques. Kampha le remercie et partit le jour même dans une contrée réputée pour l'abondance de ses animaux et de ses esprits. Sur place, il confectionna et posa sept pièges avant regagner sa cabane située à un gnod (mesure de l'époque, environ 16 kilomètres) de son lieu de chasse. Pendant la nuit, Kampha fit un rêve curieux où il lui apparu un éléphant à sept défenses, un renard, sept pierres précieuses étincelantes et aussi sa maison inondée. Il ne comprit pas le sens de ces allégories qui ne quittèrent plus jamais ses pensées.
Au petit jour le garçon repartit dans la forêt pour relever ses pièges. Dans le premier, il fût surpris d'y trouver un esprit répondant au nom de Phi Noy (petit esprit). Ce dernier l'implora de lui rendre la liberté et promit en contrepa rtie de l'aider en toutes circonstances et de lui rester fidèle. Kampha attendri par ces supplications accepta le marché et libera Phi Noy. Ensemble, ils partirent relever les autres pièges. Dans le second ils trouvèrent un vieux renard et dans les suivants, un gros cerf, un tigre royal, un naga, un aigle royal, et dans le septième et dernier piège un éléphant blanc. Comme Phi Noy, tous implorèrent Kampha de les libérer, ce qu'il fit en échange de leur soutien. Pour le remercier, l'éléphant blanc déchaussa l'une de ses défense, de laquelle sortie une jolie jeune fille dénommée Nang Nga et l'offrit au jeune garçon. C'est donc en compagnie de la jeune fille, de Phi Noy et les bras chargés de présents qu'il retrouva sa grand-mère comblée de bonheur. La nouvelle de la bonne fortune de Kampha parvint aux oreilles du seigneur de Savathi, ce qui provoqua sa colère ; comment un jeune homme pauvre, pouvait-il posséder une jeune femme aussi jolie ? Cela fût intolérable pour le seigneur cupide et jaloux. Il convoqua Kampha et lui lança pour défi de le battre à une course de pirogue dont l'enjeu serait la belle. Kampha songea : comment allait-il faire, lui qui ne possédait aucune embarcation ? Il demanda conseil à sa compagne et à Phi Noy qui lui suggérèrent de demander de l'aide au naga. Celui-ci, heureux de témoigner sa reconnaissance à son libérateur, se transforma en petite pirogue, mais tellement plus modeste que celle du seigneur qu'elle provoqua les rires et les moqueries de la population. Le jour de la course, la grande pirogue du seigneur, forte de son impressionnant équipage de rameurs se plaça à coté de celle de Kampha et Phi Noy, uniques rameurs à bords et le départ fut donné. Malgré les encouragements du public, dès le début de la course, la pirogue de Kampha se laissa distancer et le moral du jeune homme était au plus bas. A quelques coups de pagaies de l'arrivée, la victoire du seigneur sembla imminente. C'est alors que le naga invoqua les éléments et provoqua une énorme vague magique qui fit chavirer la pirogue du seigneur et noya ses occupants. C'est ainsi que Kampha et Phi Noy franchirent seuls et en vainqueur la ligne d'arrivée sous les applaudissements du public.


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 14 Sep - 06:21 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
jeanjean
Super membre

Hors ligne

Inscrit le: 21 Jan 2010
Messages: 839
Localisation: reims

MessagePosté le: Mer 15 Sep - 04:48 (2010)    Sujet du message: Une histoire de pirogue Répondre en citant

oui cette fameuse fête des pirogues    quand j'y pense et que cette année j'y serais pas  . c'est la deuxième fois depuis 2006 que je vais pas au laos  a cette période  c'est bien dommage
_________________
le pays ou en s'ennuie pas


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Pat
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 17 Jan 2010
Messages: 3 247
Localisation: pas du tout la ou je voudrais

MessagePosté le: Mer 15 Sep - 06:19 (2010)    Sujet du message: Une histoire de pirogue Répondre en citant

Oui, m'enfin, tu iras en avril, c'est pas mal du tout aussi, c'est déja bien d'y aller une fois par an...  paçé

Revenir en haut
jeanjean
Super membre

Hors ligne

Inscrit le: 21 Jan 2010
Messages: 839
Localisation: reims

MessagePosté le: Jeu 16 Sep - 04:12 (2010)    Sujet du message: Une histoire de pirogue Répondre en citant

oui  j'espere bien y allez 
_________________
le pays ou en s'ennuie pas


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Jean-Paul


Hors ligne

Inscrit le: 03 Avr 2012
Messages: 4
Localisation: France - sud-est

MessagePosté le: Mar 3 Avr - 09:26 (2012)    Sujet du message: Une histoire de pirogue Répondre en citant

Je ne connaissais pas cette légende de Kampha-PhiNoy ...
_________________
Polo6674


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 04:50 (2016)    Sujet du message: Une histoire de pirogue

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     laos, le pays des millions de sourires Index du Forum -> DECOUVRIR LE PAYS -> Culture et traditions Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer son forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
darkages Template © larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com