laos, le pays des millions de sourires Index du Forum
  laos, le pays des millions de sourires Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

La plaine des jarres

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     laos, le pays des millions de sourires Index du Forum -> LE LAOS REGION PAR REGION -> Que voir, que faire
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Pat
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 17 Jan 2010
Messages: 3 247
Localisation: pas du tout la ou je voudrais

MessagePosté le: Ven 22 Jan - 14:55 (2010)    Sujet du message: La plaine des jarres Répondre en citant

Dans la province de Xiengkhouang, à 8 ou 9 heures de bus par une superbe route, ou une heure d'avion de Vientiane:




d'abord il y a la version légendaire qui dit qu'un ancien héros aurait voulu feter sa victoire dignement et aurait fait fabriquer ces jarres pour y faire de l'alcool ; et d'autres quelles auraient servies à conserver du riz mais ce n'est pas très plausible.
sinon il y a eu des recherches faites par madeleine colani dans les années 30 et qui tendraient à prouver qu'il s'agirait d'urnes funéraires, mais comme par hasard ces notes ont disparues!
quoiqu'il en soit ces jarres ont été datées d'environ 2.000 ans, certains disent plus mais en fait aucune datation précise n'a été faite.
c'est la présence de couvercles sur certains sites qui tendrait à faire penser que ce serait donc des urnes, bien sur elles ont été pillées et malgré tout de rares objets auraient été retrouvés, dont une figurine de forme humaine, ainsi que des fragments osseux.
je suis sur qu'il y a encore quelque chose à découvrir car depuis personne ne s'est vraiment interessé à ce mystère, il faut dire qu'avec les guerres et toutes les bombes non-explosées encore, cela a du en ralentir plus d'un.
il y a plusieurs sites sur la province de Xiengkhouang et on trouve des pierres de formes bizarres dans la région de Sam Neua et Luang Prabang, certains pensent meme qu'il y a des sites non encore découverts!!  je le crois aussi
j'espére qu'un jour quelqu'un continuera d'étudier cette énigme.

ATTENTION, DANGER . . .
     Ils ne faut pas oublier que la province de Xieng-Khouang est l'endroit qui a été le plus bombardé de tous les temps. Les américains, qui voulaient détruire les bases arrières des Viet-Khongs durant la guerre du Viet-Nam ont lâché ici près de 350kg de bombes par habitant ! Vu du ciel, le nombre de cratères visibles est impressionnant. Il reste encore de nombreux engins non explosés, notamment des restes de bombes à fragmentation. Ils mutilent encore du bétail et, bien plus grave, des paysans et des enfants. Si on reste sur les sentiers, il n'y a pas de danger ; il serait dommage de ne pas visiter ces lieux magiques par crainte d'une bombe.


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 22 Jan - 14:55 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Pat
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 17 Jan 2010
Messages: 3 247
Localisation: pas du tout la ou je voudrais

MessagePosté le: Mer 27 Jan - 21:56 (2010)    Sujet du message: La plaine des jarres Répondre en citant

On en dénombre près de 250, de toutes tailles, leur poids allant de une à six tonnes. Les plus impressionnantes atteignent 2,5 m de hauteur et mesurent jusqu’à 2,7 m de largeur.

Les jarres sont directement taillées dans la pierre ; mais, fait étrange, on ne trouve pas la pierre dont sont faites les jarres à moins de 40 km du site... ce qui signifie que ces urnes ont été transportées sur une longue distance. Si on estime que les jarres ont entre 2000 et 4000 ans, on imagine les difficultés rencontrées à l’époque pour amener ces énormes blocs de pierre jusqu’à leur lieu de résidence actuel.
Quel rôle jouaient ces énormes urnes en pierre ? Personne ne le sait vraiment. La coutume lao veut qu’elles aient été taillées par des ancêtres géants, pour qu’ils puissent y stocker de l’alcool de riz et de la nourriture. Une légende dit qu’un roi, qui vivait au sixième siècle, célébra une victoire de guerre en buvant l’alcool contenu dans les jarres ; lui et ses généraux burent dans les plus grosses, en haut de la colline, tandis que les gens du peuple durent se contenter des jarres les plus petites.

Plusieurs théories tentent d’expliquer la présence des jarres.
Selon la plupart d’entre elles, les jarres seraient des urnes funéraires utilisées pour la noblesse.
Sur le site ont été mis au jour des os humains, des outils en fer, des céramiques, des parures en bronze et d’autres objets qui laissent penser que la Plaine des Jarres serait bien un ancien site funéraire. La situation géographique du site appuie cette théorie : ainsi, une croyance asiatique veut qu’un site funéraire soit installé dans un endroit où la vue est belle : et en effet, le site est placé sur une montagne qui domine tout le paysage alentour.

On se demande encore aujourd’hui comment on pu être fabriquées ces jarres et surtout comment elles ont pu être transportées sur des kilomètres.


Revenir en haut
Pat
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 17 Jan 2010
Messages: 3 247
Localisation: pas du tout la ou je voudrais

MessagePosté le: Sam 30 Jan - 18:14 (2010)    Sujet du message: La plaine des jarres Répondre en citant

Un lien vers un article pas mal du tout;

  http://laos.efeo.fr/spip.php?article28

 merci , Jeanjean.


Revenir en haut
Pat
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 17 Jan 2010
Messages: 3 247
Localisation: pas du tout la ou je voudrais

MessagePosté le: Mar 1 Nov - 09:06 (2011)    Sujet du message: La plaine des jarres Répondre en citant

Projet d'inscription de la Plaine des jarres au Patrimoine mondial de l'humanité


Le département du patrimoine du ministère de l'Information, de la culture et du tourisme du Laos finalise actuellement son dossier de proposition d'inscription sur la Liste du Patrimoine mondial de l'humanité établie par l'UNESCO, du site de la plaine des jarres dans la province de Xiengkhouang. Si celui-ci est accepté, la Plaine des jarres deviendra le troisième site lao inscrit sur la Liste du Patrimoine mondial de l'humanité avec la ville de Luang Prabang et le Vat Phou de la province Champassak. Pour cela le département du patrimoine devra répondre aux modalités en matière d'identification, de protection, de conservation et de mise en valeur du site de la plaine des jarres définies par l'UNESCO



« Nous sommes déjà avancés à 70 % de notre programme de protection de la plaine des jarres, a déclaré le chef de la division d'archéologie du département du patrimoine, M. Samlane Louang-aphay. Notre rapport sera bientôt examiné par le gouvernement avant d'être transmis aux autorités compétentes de l'UNESCO. Je suis optimiste quant à l'inscription du site sur la Liste du Patrimoine mondial de l'humanité car nous travaillons avec courage et détermination pour atteindre cet objectif. Nous sollicitons encore quelques financements pour nous permettre de réaliser l'intégralité de notre programme. Je souhaiterais de tout mon cœur que la plaine des Jarres figure sur la Liste d'ici 2015 car c'est un site qui le mérite. »



La fameuse plaine des jarres est composée de trois sites majeurs qui couvrent une surface de 1000 km² situés à 12, 23 et 28 km de Phonsavanh, sur un plateau situé à 1000 mètres d'altitude. La plaine doit son nom aux centaines de jarres de pierre géantes dont la plus haute atteint 3, 25 mètres et pèse plus de six tonnes. D'après les légendes locales, ces anciennes jarres auraient été creusées sous le règne du roi Chuang afin de célébrer la conquête de la ville de Pakanh, autre nom ancien de Xiengkhouang. Ces jarres auraient servi à contenir de l'alcool de riz. D'autres sources plus sérieuses, émanant de chercheurs, démontreraient qu'il s'agit d'urnes funéraires. Elles seraient vieilles de 2 500 ou 3 000 ans.



Tout dossier d'inscription sur la Liste du patrimoine mondial doit apporter la démonstration du caractère universel et exceptionnel du bien qu'il porte à candidature. Attribuer un caractère universel à un bien, signifie que celui-ci est porteur de valeurs communes à l'Humanité toute entière et que chaque homme peut s'identifier et/ou se reconnaître dans le bien. Ceci place résolument tout dossier de candidature dans une perspective mondiale et implique que, dans sa rédaction, il faille se détacher de ce qui serait uniquement significatif à une échelle locale, régionale et/ ou nationale…



Les raisons pour lesquelles il est possible de qualifier un bien d'exceptionnel sont multiples. Par exemple, il peut s'agir d'un bien unique témoignant d' « un génie créateur humain », d'un bien présentant des caractéristiques monumentales et architecturales particulièrement remarquables ou encore d'un bien revêtant une importance historique significative. Il s'agit ensuite d 'évaluer à quels critères répond le bien proposé à inscription. Les Orientations en établissent dix, parmi lesquels :



• représenter un chef-d'œuvre du génie créateur humain 

• offrir un exemple éminent d'un type de construction ou d'ensemble architectural ou technologique ou de paysage illustrant une période ou des périodes significative(s) de l'histoire humaine 

• être directement ou matériellement associé à des évènements ou des traditions vivantes, des idées, des croyances ou des œuvres artistiques et littéraires ayant une signification universelle exceptionnelle.



Enfin, la formalisation d'un dossier d'inscription obéit au format contenu dans les Orientations. Destiné aux experts internationaux qui évalueront la candidature, ce dossier permet d'appréhender le bien dans toutes ses dimensions : localisation, description et historique, valeur universelle exceptionnelle, conservation, protection, gestion et pérennisation (à destination des générations futures), documentation. Une démarche de candidature sur la Liste du Patrimoine mondial est un processus qui exige temps et patience… Le montage du dossier, la finalisation de la proposition d'inscription avec les services de l'Etat, sa soumission au Comité du Patrimoine mondial sont autant d'étapes à franchir et la durée moyenne d'instruction d'un dossier se situe entre six et douze ans.


Revenir en haut
Pat
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 17 Jan 2010
Messages: 3 247
Localisation: pas du tout la ou je voudrais

MessagePosté le: Lun 22 Avr - 17:00 (2013)    Sujet du message: La plaine des jarres Répondre en citant

Deux projets d'envergure pour mettre en valeur la plaine des Jarres 

Pour mettre en valeur le site de la Plaine des jarres, dans la province de Xiengkhouang, et y attirer davantage de visiteurs, le service de l'Information, de la culture et du tourisme de cette province envisage de construire aux abords du site une jarre géante de 40 mètres de haut sur 25 mètres de large, soit une hauteur équivalente à un bâtiment de 10 étages. La jarre, qui sera une sorte de structure habitable, abritera un musée et d'autres salles. 

Elle sera ouverte aux visiteurs, qui pourront de son sommet jouir d' une vue panoramique sur la région. Le coût de ce projet a été évalué à 40 milliards de kips, soit quatre millions d'euros. « Nous envisageons également d'aménager un parc de plusieurs hectares, ce qui élèvera le coût total de ce projet à environ 86 milliards de kips , a déclaré le directeur du service, M. Khamphet Phommaduangkaisone. Nous n'avons encore fixé aucune date précise pour le lancement de ce projet et certains points sont à finaliser, comme les modalités de son financement. L'aménagement du parc était l'une des conditions prévues au dossier de demande d'inscription du site de la plaine des Jarres sur la Liste du patrimoine mondial de l'humanité établie par l'UNESCO. Une réunion doit ce tenir à ce sujet en juin prochain avec les représentants de cette institution . » Si la demande est acceptée, la plaine des Jarres deviendra le troisième site du Laos classé au patrimoine mondial de l'humanité, après la ville de Luang Prabang et le Vat Phou, province de Champassak. Pour cela le dossier préparé par le département du Patrimoine du ministère de l'Information, de la culture et du tourisme devra répondre aux critères fixés par l'UNESCO en matière d'identification, de protection, de conservation et de mise en valeur du site. 

 
La fameuse plaine des Jarres comporte trois zones principales qui couvrent une surface de 1000 kilomètres carrés situées respectivement à 12, 23 et 28 kilomètres de Phonsavanh, sur un plateau d'une altitude de 1000 mètres. La plaine doit son nom aux centaines de jarres de pierre géantes, dont la plus haute mesure 3,25 mètres et pèse plus de six tonnes. D'après les légendes locales, ces jarres auraient été creusées sous le règne du roi Chuang afin de célébrer la conquête de la ville de Pakanh, l'ancien nom de Xiengkhouang. Elles auraient servi à contenir de l'alcool de riz. Selon des sources plus sérieuses, émanant de chercheurs, il s'agirait d'urnes funéraires vieilles de 2 500 ou 3 000 ans. 

 
Toute demande d'inscription d'un site sur la Liste du patrimoine mondial doit établir le caractère universel et exceptionnel du site, qui doit en effet être porteur de valeurs communes à toute l'humanité et dans lesquelles chaque être humain peut s'identifier. Le dossier ne doit donc en aucun cas se limiter à ce qui n'aurait une signification que locale, régionale ou nationale. Un bien peut être considéré comme doté d'une valeur universelle exceptionnelle selon plusieurs critères différents : par exemple 
« représenter un chef-d'œuvre du génie créateur humain», ou encore « apporter un témoignage unique ou du moins exceptionnel sur une tradition culturelle ou une civilisation vivante ou disparue », etc. 


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 04:51 (2016)    Sujet du message: La plaine des jarres

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     laos, le pays des millions de sourires Index du Forum -> LE LAOS REGION PAR REGION -> Que voir, que faire Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer son forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
darkages Template © larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com